Urtica dioica

L’ortie commune, Urtica dioica, est une « mauvaise herbe » de toutes les régions du monde. Sa tige quadrangulaire et ses poils urticants sont bien connus des cueilleurs et des promeneurs ! Son nom vient du latin urere qui signifie brûler.

Elle possède plus de 320 noms populaires, parmi ceux-ci : l’herbe à l’urine dans la Sarthe, la Dindière (pour nourrir les jeunes dindons), ortie féminine, ortie barbare, ortie maligne…

Quelques dictons populaires :
« Avoir le cul sur les orties » : ne pas être à son aise
« Mets le derrière sur les orties et dis celle qui t’a piqué » : tu ne sais pas qui accuser de ce qui t’arrive
« Pousse pas mémé dans les orties » : mise en garde qui signifie que l’on est pas dupe »
« jeter son froc aux ortie » : se dit d’un moine qui renonce à la robe

Néanmoins cette ortie piquante est une plantes aux nombreuses vertus :
– Fourrage très riche pour les bêtes, son taux de protéines peut atteindre 12.8% ( quand le foin n’est qu’à 5.4%) et 5 fois plus riche en matières grasses que le foin. (1/4.9%),
– Elle est une alliée précieuse du jardinier pour rendre le jardin plus productif : elle est fertilisante et renforce la vitalité des légumes, renforce les défenses face aux maladies, favorise la cicatrisation des tissus meurtris, répulsive des pucerons…,
– Les fibres de sa tige peuvent être utilisées en tissage de vêtements,
– Elle est délicieuse en purée, tarte, soupe…

Et ses propriétés de médicinale?

L’ortie est riche en tanins, en vitamines A, C, E, K, B9, B1, B2, B5, PP, en sels minéraux ( cuivre, bore, fer, Zinc, magnésium, silicium, potassium, calcium et phosphore), en protéines végétales  ( plus que le soja !). On utilise sa partie aérienne (tige et feuilles, mais on préfère les feuilles).

Elle est utilisée en phytothérapie comme reconstituante et anti-anémique, elle régule le transit, c’est une dépurative, anti rhumatismale et anti-arthritique, elle favorise la repousse des ongles et des cheveux et lutte contre les ongles cassants, elle permet de lutter contre la fatigue et régularise le sommeil. C’est une diurétique, elle stimule les fonctions digestives.

Pour en savoir plus voici quelques livres passionnants :

  • les secrets de l’ortie de Bernard Bertrand
  • Purins d’ortie et compagnie de B. Bertrand, JP Collaert et E.Petiot

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.